Le 23 janvier, près de 240 demandeurs d’emploi étaient réunis à la maison de l’Environnement Paris-CDG, pour un forum emploi des métiers de la sûreté aéroportuaire et de la Police aux Frontières. De grandes entreprises du secteur de la sûreté de l’aéroport Paris-CDG étaient présentes : ICTS, SERIS, HUBSAFE et SAMSIC ainsi que les équipes de la Police aux Frontières. Cette année, deux métiers étaient proposés au public : agent de sûreté aéroportuaire et adjoint de sécurité à la Police aux Frontières. Ils représentent à eux seuls plus de 600 postes à pourvoir en 2019.

Cette journée de recrutement, organisée par le GIP Emploi Roissy en partenariat avec le Groupe ADP, Pôle Emploi et les deux intercommunalités du bassin d’emploi : l’EPT Paris Terres d’Envol et la CA Roissy Pays de France, fait suite à la tenue de la première édition en janvier 2018. Face au succès de ce premier forum et aux besoins en recrutement toujours aussi importants, les entreprises de la plateforme aéroportuaire et les organisateurs ont souhaité renouveler l’événement.

Pour un meilleur ciblage des profils attendus par les entreprises, les prérequis et compétences nécessaires ont été communiqués aux prescripteurs du territoire en amont de l’évènement. De plus, des sessions de préparation des candidats ont été animées dans différentes agences Pôle Emploi (Mitry-Mory, Aulnay-Sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Roissy). Les recruteurs ont ainsi déclaré lors du forum être satisfaits des profils des candidats rencontrés.

En plus de ces rencontres d’entreprises, deux solutions de mobilité du territoire étaient présentées aux candidats qui n’auraient pas de véhicule ou de permis de conduire pour venir travailler à l’aéroport en horaires décalés :

  • Papa Charlie (lien : https://www.planetairport.com/papa-charlie) : location de voitures avec et sans permis à prix avantageux,
  • Filéo (lien :  https://www.fileo.com/se-deplacer/decouvrir-fileo/) : service de bus adapté aux horaires décalés des salariés de l’aéroport.

Une réunion de débriefing avec les entreprises et la Police aux Frontières aura lieu fin mars pour faire le bilan des recrutements effectués et fixer la date de la prochaine édition.

Lucie Sanchez