La 5ème rencontre transnationale du projet Erasmus+ DREAAM (Développement de l’emploi régional et de la main d’œuvre aéroportuaire), financé par la Commission européenne, a eu lieu les 4 et 5 novembre 2019 à Francfort-sur-le-Main.  Dix-sept partenaires de 7 places aéroportuaires différentes étaient réunis.

Cette 5ème rencontre a permis d’échanger sur

  • les besoins des territoires aéroportuaires en matière d’emploi
  • les méthodes mises en œuvre pour adapter les formations à la demande des entreprises.
  • l’anticipation des besoins en matière d’emploi sur les plateformes aéroportuaires. La structure belge Aviato a ainsi détaillé l’étude emploi réalisée à l’échelle de sa plateforme aéroportuaire, tandis que le GIP Emploi a explicité quelques résultats clés de l’étude impact emploi du Terminal 4. L’apport de ces deux analyses et méthodologies a été très apprécié par les partenaires

Ces deux jours ont été ponctués de rencontres avec différents acteurs de l’attractivité, de l’emploi et de la formation de Francfort. Les membres du Consortium DREAAM ont ainsi rencontré :

  • l’autorité régionale de Francfort-sur-le-Main afin d’avoir des données socio-économiques sur ce territoire aéroportuaire européen majeur,
  • le bureau international de la Région, initiateur de la marque employeur Germany’s best place  afin de soutenir les expatriés dans leur installation à Francfort.
  • L’agence pour l’emploi locale, qui a présenté son travail avec les entreprises du territoire.
  • Le responsable du Centre de formation en maintenance du Groupe Fraport. Lors de leur 3 années de cursus, les étudiants alternent cours généraux en établissement professionnel, cours et cas pratiques dans le centre de formation de l’aéroport de Fraport, avec des temps d’apprentissage dans l’aéroport.

L’ensemble des discussions était tourné autour des besoins en emploi et des enjeux actuels des territoires : la croissance des infrastructures aéroportuaires et l’utilisation des nouvelles technologies dans le travail vont changer la structuration des emplois et les compétences nécessaires à l’exercice d’une profession. Les partenaires du Consortium travaillent ainsi sur la pérennisation de ce projet, afin de créer une solution innovante à l’échelle européenne, porteuse de valeur ajoutée pour les territoires.

Aurélie Calaforra